Recent Posts

Archive

Tags

Pas encore de mots-clés.

Y a-t-il des théories qui expliquent la ruée vers le papier hygiénique?


Source de l'image: https://www.freeimages.co.uk/galleries/home/bathroom/slides/toiletrollempty04100067.htm


Il y a environ deux semaines, on pouvait voir sur les réseaux sociaux et dans les médias des photos de clients dévalisant les tablettes de papier hygiénique dans différents commerces et épiceries. Y a-t-il des théories qui expliquent la ruée vers le papier hygiénique? Voici un résumé d’une publication tirée du blogue de Sonia Lupien, docteure en neurosciences et directrice du Centre d’études sur le stress humain de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal.


Les Wuhanais ont manqué de papier hygiénique, car les clients ont dévalisé les étagères des magasins sans se questionner sur le réel besoin d’en acheter.


Est-ce la première fois que l’on craint un manque de papier hygiénique? Non. Durant la crise financière de 1973 aux États-Unis, des rumeurs laissaient croire qu’il y avait un manque de papier hygiénique…alors que c’était faux! Les Américains se sont précipités pour en acheter, au point de provoquer une rupture de stock.


L’Organisation mondiale de la santé a déclaré que l’épidémie de la COVID-19 est une pandémie. Une pandémie active le stress chez l’humain. Une pandémie est accompagnée d’une imprévisibilité, et l’imprévisibilité est une caractéristique du stress. Le stress amène chez l’humain des émotions déplaisantes à vivre comme l’inquiétude.


Pour gérer l’imprévisibilité, les émotions et le stress, l’humain cherche à avoir du contrôle, notamment en posant des gestes comme le lavage des mains. Toutefois, l’humain ne considère pas cette action comme étant suffisante pour démontrer une prise de contrôle. L’humain a besoin d’agir de manière plus visible face à l’incertitude. Dans le cas de la pandémie de la COVID-19, l’achat excessif de papier hygiénique est un geste visible, et on peut déduire que cette action est posée pour gérer les sentiments accompagnant l’incertitude.


Une autre théorie pouvant expliquer la ruée vers le papier hygiénique, selon Sonia Lupien, est « l’instinct de meute ». Elle décrit ce concept comme étant « la tendance des gens ou des animaux à agir comme la majorité. » Cela s’apparente aussi au phénomène du mimétisme comportemental.


Une étude sur les mésanges a démontré qu’en temps normal, ces oiseaux préfèrent les aliments de petite taille. Toutefois, en situation de stress, ils préfèrent la nourriture de plus grand calibre. N’oublions pas que les paquets de papier hygiénique font partie des produits les plus volumineux d’une épicerie. Cela prouve que l’humain cherche à acheter des produits de grande taille en situation de stress.


Dans la même lignée, notons qu’une allée d’épicerie pauvre en paquets de papier hygiénique est assez flagrante à l’œil. Cet espace vide, anormal, peut déclencher chez l’humain une réaction de stress et l’encourager à acheter les derniers emballages. Le consommateur a donc « l’impression de poser un geste significatif pour assurer [sa] survie et [son] système d’alarme intérieur se calme. »


Le sentiment de sécurité venant avec l’achat excessif de papier hygiénique est toutefois de courte durée. « Un très grand nombre d’études montrent que l’une des meilleures manières de diminuer une réponse de stress est de pratiquer la bienveillance et de faire de bonnes actions », relate Sonia Lupien. Et vous, faisiez-vous partie de ces gens qui se ruaient vers l’achat de papier hygiénique? Que comptez-vous faire maintenant pour gérer votre stress?


Lupien, S. (2020, 18 mars). COVID-19 : La psychologie du papier de toilette. Sonia Lupien. https://sonialupien.com/psychologie-papier-toilette/

#pandemie #stayhome #covid19 #covid19 #staysafe #distancesociale #papiertoilette #papierhygienique #sonialupien

©2018 par NeuroPresse.